prendasdeoro

Prendas de oro Foto di G. Melis

La filigrane est présent dans la civilisation Égyptienne, Étrusque, Grecque et Arabe. On pense que cette technique est née dans un centre culturel asiatique et ensuite s'est répandue dans les pays de la méditerranée par les phéniciens, les émigrations et les trafics commerciaux.

boucles2

LA TECHNIQUE

Les métaux (or ou argent) sont travaillés en double fils très fin et entortillés en spirale.
La GRANULATION est caractèrisée par les soudures invisibles du fil d'or. En général on obtient des bijoux précieux pour leur finesse et transparence. Les Pheniciens (au XIIe siècle avant J.C.), les Carthaginois, et surtout les Espagnols au XIVe siècle après J.C., (qui apprirent la technique de la filigrane par les Arabes): nous ont laissé après leur colonisation, tous les secrets de l'art dans la bijouterie. Les artisans Sardes dépassèrent leurs anciens maîtres et créerent un style local.
La granulation est caractérisée par les soudures invisibles du fil d’or.

Encore aujourd'hui le filigrane est travaillé avec les techniques les plus anciennes et permet de reproduire fidèlement des bijoux qui les rendent uniques dans leur valeur.

collier2

 

A ces " dentelles " particulières et précieuses que sont les filigranes d'or et aux bijoux traditionnels qui ornent  les costumes de fêtes, il s'en trouvent de plus modernes, décorés de perles, de pierres précieuses et, naturellement de corail. Spécialisés depuis toujours dans le travail de " l'or rouge " les artisans sardes, et surtout ceux d'Alghéro, le transforment en boucles d'oreilles, pendentifs, etc.
Très connues les anciennes alliances de mariage qui font partie de la tradition sarde.

fedine

http://galdinosaba.weebly.com/

Bijoux du Maitre artisan Galdino Saba

Via Garibaldi n°87

Cagliari

070653728

Sardegna DigitalLibrary-video