3f6d3c8a4297a37f59e553cc5d2269a3

L’inauguration du portail aura lieu le 31 mars de 15h00 à 21h au Lycée italien Leonardo Da Vinci - Entrée square Rapp – 75007 PARIS

PROGRAMME DE L’APRES-MIDI

  • 15h ouverture
  • 15h à 17h, présentation des associations et de leurs actions dans la salle «4 espaces» équipées d’ordinateurs portables . Diffusion de vidéos et diaporamas.
  • 17h, présentation officielle et en vidéo-projection du Portail des associations italiennes par Pierre Bissery et Joseph Han des Jardins numériques et par Patrizia Molteni de Focus In.
  • 17h30 à 19h, animations chorales et théâtrales.
  • 19h, présentation du Forum des associations italiennes de juin 2012 par Pierre Santini, Jacqueline Zana-Victor et le directeur du Lycée italien Leonardo da Vinci, qui représentera le Consulat.
  • 19h à 21h, apéritif et musique.

A propos du réseau régional des associations franco-italiennes d’Ile-de-France

Il y a plus de 100 associations italiennes en Ile-de-France, une vingtaine se sont créées au cours de ces deux dernières années. Pourquoi se rassembler autour d’un pays qui est à seulement une heure d’avion d’ici ? Parmi les français, plus de 3 millions ont des origines italiennes, un grand nombre parle la langue de Dante, lit les auteurs en VO et a vu tous les films italiens à l’affiche en France. L’Italie, sa culture et sa langue attirent les français, c’est indéniable.

Et pourtant, comme tout ce qui est proche, les représentations, les clichés, les préjugés prennent la place de l’authentique. L’Italie, c’est Rome et son Vatican, Venise, Florence, Naples ; c’est la pizza, la pasta, les glaces « à l’italienne » (qui n’existent pas en Italie) ; ce sont les latins lover et les gens qui chantent du matin au soir ; ce sont les blagues de l’ex-président du Conseil.

Les associations franco-italiennes montrent une toute autre Italie : celles des microcosmes régionaux, où nature, culture, traditions et gastronomie poussent au développement durable ; celle des artistes de tout origines et de tous horizons qui essayent de donner une autre image de leur culture ; celle des citoyens engagé pour changer – dans un perspective européenne – la criminalité organisée, la gestion de l’eau, les acquis sociaux ; celle qui fait de la mémoire de l’émigration – très forte – un outil de promotion de la tolérance et de l’intégration de la diversité. Vous pensez connaître les italiens ? Le portail vous fera changer d’avis.

Depuis 2011 les Jardins Numériques accompagnent ce réseau dans la création d’un site internet multilingue. Ce portail soutenu par la Région Ile-de-France a pour objectif de référencer les associations du réseau sur Internet ; de refléter en image et en articles l’Italie d’aujourd’hui ; de permettre aux membres des associations d’annoncer les événements et de collaborer sur des projets culturels innovants. A travers ce travail de mutualisation mené par Patrizia Molteni et porté par les Jardins numériques, il s’agit bien « d’impulser de nouvelles dynamiques citoyennes, d’inscrire plus durablement les actions des associations du réseau, tels sont les enjeux culturel et pédagogique du réseau » à l’instar du Réseau Mémoires et Histoires d’Ile-de-France.

Pierre Santini, Parrain du Portail des associations franco-italiennes d’île de France